More self love : je te dis tout sur la Body dysmorphie

Mis à jour : 2 déc. 2019

Ça t’est déjà arrivé de nexter tous les miroirs sur de ton passage pour éviter de croiser ton reflet ? Ou encore d’éviter un social events parceque t’a pris 2kg et que t’avais pas envie de te prendre les remarques relous de tata Jacqueline ou tout simplement parce que tu t’acceptais pas ? Si yes, t’as sans le savoir été atteint.e de Body Dysmorphie (aka BDD ou dysmorphophobie en français). I know, drôle de nom pour un trouble qui peut toucher beaucoup de personnes, à l'heure du "tout instagrammable". Pour avoir personnellement connu ça, je te dis tout sur ce trouble qui peut jouer avec notre self love de manière hardcore.




Body Dysmorphie, kézako?

Le BDD est un trouble psychologique caractérisé par une préoccupation ou une obsession excessive concernant un défaut physique, ça peut aller d’une « imperfection » réelle (genre un nez trop grand, des cicatrices, des cuisses imposantes ... you name it) à un truc complètement weirdo qui n’existe pas (se voir avec un visage difforme par exemple). Ce qui différentie ce trouble du mood « je n’aime pas mes imperfections », c’est le caractère obsessionnel et dévastateur des symptômes. Si tu passes ton temps à passer checker tes joues dans le miroir et que ça interfère avec le fait que tu ne vives pas encore ta best life, alors t’es peut être atteint.e de dysmorphophobie.


Ca peut notamment impliquer:

- De passer beaucoup de temps à se checker dans le miroir pour camoufler ces « imperfections » ou justement cacher tous les miroirs existants pour éviter de se voir #howsad

- Une recherche constante de réassurance sur son apparence physique, en mode tu demandes à tout le monde si tes joues ne sont pas trop grosses ;

- De passer sa journée sur Netflix afin d’éviter le regard des autres et ne sortir qu’à la nuit tombée pour éviter de croiser le regard des autres ;

- Un recours fréquent à la chirurgie esthétique ;

- Des troubles anxieux et dépressifs

Tu l’auras compris, c’est tout sauf du self love, c’est même du Tonton SS (Self sabotage) puissance 1000 ! Si tu t’es reconnu.e , même partiellement, pas de panique!  J'ai ce qu'il te faut!

 

Here is what you should do!

  1. Sortir de ta tête et te rappeler combien ton corps est bomb af! Pour ça les sports comme Badass48’ et le cardio à haute intensité type HIIT vont t’aider à te reconnecter à tes sensations. Egalement toute les activités "douces" basées sur la gestion du souffle vont te permettre de te réapproprier ton corps grâce à la respiration notamment.

"Go out of your mind Go out of your mind Out of your mind" dixit Alicia Keys dans Time Machine

2. Entamer une psychothérapie pour voir avec toi comment changer ton mode de pensées et te faire prendre conscience combien tu slay. #itsallaboutthemind


3. Eviter les RS pour un temps, du moins ceux où l’image est king : you don’t need extra validation to know your worth!


4.De manière générale, plus de self love en apprenant à te connaitre for real et en conscientisant les situations où ces différents schémas de pensées apparaissent.

Plus d’infos ici

Si t’as été atteint.e de BDD et que tu souhaites en parler, n'hésite pas à laisser un commentaire et surtout prends soin de toi !

Let’s end the stigma y’all !

Laëtitia S.

  • Instagram
  • Facebook
  • Gris SoundCloud Icône
  • YouTube - Gris Cercle

More Self love, Good vibes & Energy!

📩Par ici pour te tenir au courant des events privés de la communauté😉

© 2020 WE ARE BADASS SQUAD - Conception: Laëtitia S. - Credit photos: several mais surtout Alexis Lmd